Confession de foi

 

Confession de foi de l’Église Biblique Baptiste du Grand Roissy. Ce texte définit ce en quoi nous croyons.

 

BIBLE

Nous croyons à l’inspiration plénière et verbale par Dieu des Saintes Ecritures (écrits canoniques de l’Ancien et du Nouveau Testament) par l’action du Saint-Esprit dans leur composition originale. Ces mêmes Ecritures sont l’autorité suprême et finale en matière de foi et de pratique.

DIEU

Nous croyons en un seul Dieu, existant éternellement en trois personnes : le Père, le Fils et le Saint-Esprit ; certains de ses attributs sont créateur, souverain, infini, immuable, omniscient, juste, sage, miséricordieux, amour.

HOMME

Nous croyons que l’homme a été créé par Dieu à son image. Il a péché volontairement. A cause du péché est intervenue non seulement la mort physique mais aussi la mort spirituelle qui est la séparation de l’homme d’avec Dieu. Tout homme est né avec une nature pécheresse et il est pécheur en pensées, en paroles et en actions.

Nous croyons aussi que l’homme, aussi bon soit-il est incapable de mériter le salut.

SALUT PAR JÉSUS-CHRIST

Nous croyons que, pour recevoir le salut, il faut que l’homme, sous l’action du Saint-Esprit et de la Parole, se repente de ses péchés et reçoive par la foi le Seigneur Jésus Christ, reconnaissant ainsi l’œuvre expiatoire du rédempteur. Le pécheur est ainsi justifié, régénéré et sanctifié par grâce a la vie éternelle et ne perdra jamais son salut.

BIENHEUREUSE ESPÉRANCE

Nous croyons dans la bienheureuse espérance ; au retour personnel, prétribulationniste, prémillénaire, imminent, et soudain de notre Seigneur Jésus Christ afin de réunir à lui son épouse, l’Eglise, qui est son corps.

JÉSUS-CHRIST

A. Sa Naissance :

Nous croyons que Jésus Christ a été conçu du Saint-Esprit, qu’il est né de la vierge Marie, qu’il est donc vrai Dieu et vrai homme.

B. Sa Mort :

Nous croyons que le Seigneur Jésus est mort pour nos péchés, que c’est à notre place qu’il fut crucifié, et que tous ceux qui croient en lui sont justifiés par son sang expiatoire sur la croix.

C. Sa Résurrection :

Nous croyons à la résurrection corporelle du corps crucifié de notre Seigneur Jésus-Christ et à son ascension dans les cieux et à sa présence auprès du Père comme souverain sacrificateur et médiateur.

LE SAINT-ESPRIT

Nous croyons que le Saint-Esprit est une personne de la Trinité, envoyé par le Seigneur Jésus-Christ de la part de Dieu le Père pour convaincre le monde de péché, de justice et de jugement ; pour régénérer, habiter, sceller, guider, enseigner, oindre chaque croyant et intercéder pour lui ; le baptisant pour l’introduire dans le corps de Christ lors de la nouvelle naissance.

SATAN

Nous croyons que Satan, un ange déchu, a entraîné dans sa chute des myriades d’anges, que son œuvre est d’égarer l’homme de son créateur. Nous croyons aussi qu’il a été jugé à la croix et qu’en fin de compte il sera jeté dans l’Etang de Feu, avec les siens, où il sera tourmenté éternellement.

L’ÉGLISE LOCALE

Nous croyons que l’église locale est un corps de croyants baptisés qui se réunit pour adorer Dieu, pour s’édifier par la Parole et pour la communion fraternelle. Sa mission est la propagation de l’Évangile dans le monde entier. Les ministères sont celui de pasteur ou ancien et celui de diacre. Les institutions sont le baptême par immersion et la cène.

A. Baptême :

Nous croyons que le baptême du croyant est un témoignage de sa foi en Jésus-Christ et de son identification avec lui dans sa mort, son ensevelissement et sa résurrection.

B. Cène :

Nous croyons que la cène a été instituée par Jésus-Christ pour commémorer sa mort expiatoire sur la croix et cela jusqu’à ce qu’il vienne. Une vie ordonnée selon les engagements pris lors du baptême et qui est en communion avec le Seigneur, est exigée pour celui qui s’approche de cette table.

PRINCIPE

Séparation :

1) Séparation ecclésiastique :

Nous croyons à la séparation d’avec tout mouvement qui n’accepte pas pleinement la Bible comme base suffisante de foi et de pratique, notamment les mouvements charismatiques et œcuméniques.

2) Séparation personnelle :

Nous croyons que le chrétien doit vivre une vie séparée du péché et de la vie du monde. Le chrétien ne doit pas se marier à un non-chrétien.

Mouvement pentecôtiste :

Nous croyons qu’en règle générale les églises de pentecôte sont composées d’enfants de Dieu. Nous nous séparons d’eux pour des raisons de pratiques provenant de leurs enseignements sur le Saint-Esprit.

1) Don de guérison.

Tout en croyant à l’intervention divine pour la guérison du corps, nous ne croyons pas à la guérison systématique de tous les maux.

2) Don de parler en langues (glossolalia).

Nous croyons que les dons spirituels ont été donnés à l’église pour son édification. Ils ne reflètent aucunement la spiritualité de la personne qui les possède. Le don de parler en langues n’est pas le signe d’une seconde expérience qui suivrait la conversion à Christ.

3) Don de prophétie.

Le don de prophétie serait un don d’exhortation des croyants et jamais un complément à la révélation déjà reçue, la Bible.

Nous n’avons pas à rechercher un don particulier, étant donné que c’est le Saint-Esprit qui les donne à qui il veut mais nous devons aspirer à celui d’aimer (l’amour est un fruit de l’Esprit) sans lequel les autres ne sont d’aucune utilité pour l’église.